Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de pratiquer plusieurs activités nautiques. À chaque fois je suis rentré avec du mazout.
Sur mes chaussures, sur ma planche, sur mes paguaies, sur mon maillot… J’ai bien frotté plusieurs fois, mais ça ne part pas toujours.

Si je veux retrouver mes affaires comme neuves il me faudra sûrement acheter un produit spécial et frotter encore ou bien tout racheter. La pollution de l’usine Total de Donges va donc me couter de l’argent.

Cet argent dépensé va rentrer dans les indices, le PIB va monter et l’indice de consommation des ménages aussi. Grâce à un incident industriel, je vais lire dans les journaux que je vais mieux…

Le groupe en question a annoncé qu’il allait prendre en charge les couts de dépollution. Pensez vous qu’il parlait aussi de mon maillot de bain ?